BETI BIXKOR

SITE OFFICIEL


CONTACTEZ NOUS

Présentation

Le Beti Bixkor est un individu de la famille des vertébrés dont le plus beau spécimen est l'homo rugbyman. Nous allons essayer d’étudier ce phénomène afin de mieux le comprendre.

On observera que le Beti Bixkor se rencontre principalement dans la région de Brétigny/Orge (91 220) et ses environs, dans un lieu appelé "stade Robert BARRAN", où son sens très développé de la convivialité le pousse à fréquenter principalement le club-house, les vestiaires, les douches, et, de temps à autre, le terrain. 11 se déplace par troupeau d'environ une trentaine d'individus, morphologiquement différents ,quoique caractérisé par une avancée ventrale pour la majorité d'entre eux, mais tous animés d'une même passion à défaut d'une condition physique exemplaire que pourtant le chef des Beti Bixkor s'évertue à vouloir faire travailler et ce sous la houlette des divers Coachs qui se sont succèdes ( un classement de la capacité des dits entraîneurs à supporter l’humour de certains Bixkor est en cours d ‘élaboration) et qui ont eu bien du mal avec le groupe cela malgré quelques colères homériques et autres menaces de rentrer à la maison pas prises trop au sérieux.

Le Beti Bixkor est reconnaissable à son plumage couleur rose et noir. Il a sur la tête un couvre chef, appelé béret dans certaines régions de France, surmonté d'un pompon rose. Son poitrail, souvent très développé est recouvert d'une superbe tunique aux couleurs chatoyantes et ses mollets sont enveloppés dans des gaines cerclées. Il semblerait que ces couleurs aient étés fixées lors d'une réunion des premiers Beti Bixkor vers l'an 93 du siècle dernier. Depuis l’an 2000 le Bixkor s’est offert une tenue de match de grande classe avec surtout un short (pour certains sans poches, ça fait désordre) qui fait pâlir d’envie (ou s’étouffer de rire) les équipes qui ont le grand bonheur d’affronter cette merveilleuse équipe.

Le Beti Bixkor se caractérise par son chant très (relativement) mélodieux (suivant les oreilles de celui qui l'écoute) qu'il pousse soit individuellement soit collectivement (et là c'est proche de la cacophonie) et qui semble venir de certains folklores de régions plus ou moins définies. Ses plus beaux chants sont : "la Fille du Bédouin», "Les Bixkor " et son grand tube "Star of Bixkor" qu'il reprend en chœur à la plus grande "Admiration" de ceux qui l'entendent. Mais il a un répertoire assez vaste, pour ne pas dire sans limite (et pourtant s'il pouvait y en avoir ,quel soulagement !), et il est capable de chanter une bonne partie de la nuit jusqu'au petit jour. Le lendemain, par un phénomène assez bizarre le Bixkor a perdu sa belle voix et ne parle plus que par borognymes.

Le Beti Bixkor se nourrit principalement de plats consistants du genre confit, cassoulet, daube, Chili con carne, préparées parde grands maîtres queue des Beti Bixkor, voire même de délicieuses choucroutes ,garbures et autres mets délicatement préparées par les admiratrices inconditionnelles des Bixkor !.Certains Bixkor font même des expériences culinaires du genre spaghettis au vin rouge (n'est ce pas Pat'riche ?) Il fait une grande consommation de produits anisés, houblonnés, maltés, voire certains jours, d'alka- seltzer ou autres produits tendant à diminuer, faute de le faire vraiment disparaître, le mal de tête qui le caractérise certains jeudis ou samedis lors de son réveil. Cette particularité reste une énigme pour la science qui n'a toujours pas trouvé le moyen de lui venir en aide mais de nombreux chercheurs se penchent sur ce problème et ne désespèrent pas de trouver une solution (miracle ?) dans les siècles à venir.

Le Beti Bixkor vit principalement entre mâles (bien qu'il soit parfaitement constitué et complètement hétérosexuel) mais il a été remarqué qu'une fois par an, le Beti Bixkor, paré de ses plus beaux atours, se retrouve autour d'une bonne table avec sa femelle, avec laquelle il se montre particulièrement prévenant allant jusqu'à lui offrir des fleurs, manger proprement, se restreindre sur la boisson, danser avec elle ou celle d'un de ses compagnons jusque très tard dans la nuit. Plusieurs spécialistes voient dans ce comportement une manière de se faire pardonner certains débordements sur les horaires que les dames Bixkor subissent durant une bonne partie de l'année et dont elles ne semblent pas tenir rigueur à leur cher et tendre Beti Bixkor, d'ailleurs la grande majorité d'entre elles leur ont signé l'autorisation ad hoc (cf. " PERMIS DE PRATIQUER LE RUGBY ").

De temps en temps, le Beti Bixkor quitte sa réserve naturelle afin de visiter une ville de province. A ce jour on a pu en voir du côté de PERIGUEUX (1995), VANNES (1997), BOURGES (1998), POUILLY sur LOIRE (1999)VILLENEUVE D’ASC et CHATEAUDUN (2000) SAINT MARTIN DE SEIGNANX (2001). Des indiscrétions venues d’un observateur font part du projet des Bixkor de se rendre au centre du monde en 2002 .En fait il s’agirait de faire la preuve que MONTMELIAN n’est pas un né de l'esprit pervers de NANAR mais est bien une petite ville de SAVOIE (dont le club local brille en Nationale 1 )qui doit recevoir la visite des Bixkor pour participer à la célébration de ses 90 ans. Le fait que MONTMELIAN soit au cœur du vignoble savoyard n 'aurai soi-disant aucun intérêt pour les Bixkor ( quels hypocrites !). (NDLR: devinez qui a écrit cet article ? Oui c'est bien lui !) Fait remarquable, le Beti Bixkor ne se contente pas à cette occasion de visiter uniquement le stade de la contrée visitée. Il profite de cette occasion pour se cultiver et découvrir les spécialités locales dont il est très friand.. De même certains Bixkor se font un devoir, à défaut d'un plaisir, de visiter l'hôpital local afin de tester la capacité des urgences à faire de la couture sur leur propre personne, ce qui démontre son intérêt pour la science médicale(pour de plus amples renseignements voir notre reporter officiel). Mais il semble que la recherche de "salons de kir" (par opposition aux "salons de thés" très peu prisés de nos Beti Bixkor) ou de "cages" ainsi que la visite des caves des régions visitées restent les principales occupations de nos valeureux touristes .Certains d'entre eux ne veulent pas repartir sans ramener de souvenirs qui ,comme par hasard ,se vendent uniquement par cartons de six ou douze (il y en a même qui en prennent plusieurs ! doivent avoir une grande famille!!!).

Maintenant que vous connaissez mieux le Beti Bixkor, il ne vous reste plus qu'à vous joindre à eux pour partager les merveilleux moments de franche camaraderie et de rigolade qui les réunit autour d'un ballon ( pas de rouge celui là) que le hasard a fait ovale et Dieu seul (quel qu'il soit ) sait que le hasard fait bien les choses.

Et pendant ce temps là : LES BIXKOR PICOLENT EN RIGOLANT (et lycée de Versailles)